La solution au problème d’anxiété et à la dépendance affective

Partagez cet article !

La solution au problème d’anxiété et à la dépendance affective…

Qu’est-ce que l’anxiété ? Commençons par les symptômes : boule dans la gorge, palpitations, cage thoracique oppressée, nœuds dans le ventre, diarrhées, serrements des voix respiratoires, insomnie, perte de l’appétit, migraines, angoisses irraisonnées, peurs incompréhensibles sont là pour vous délivrer un message : quelque chose ne va pas dans votre vie affective ! Et plus vous essayez d’ignorer ces symptômes, plus vous vous hasardez à les apaiser avec de la chimie, plus ils augmentent en intensité. Votre subconscient, au travers du corps, tente d’attirer votre attention sur une mauvaise relation qui vous nuit et il n’est pas disposé à se laisser endormir par de la médication ou nier ! 

Ou encore, seul depuis de nombreux mois ou juste après une rupture, tous ces symptômes jalonnent votre quotidien et vous ne savez plus quoi faire pour vous en extraire. Sauter sur un autre partenaire, ou plutôt un autre tortionnaire, n’arrangera rien à l’affaire, car vous attirez ce que vous êtes et c’est un autre dépendant affectif qui viendra se servir de vous.

La solution ? Laissez tomber la chimie, qui n’est efficace que dans les cas de déséquilibres chimiques, mais absolument pas dans les cas de dépendance affective, puisque la médication vous endort. Or, vous avez besoin de toute votre énergie pour combattre cette névrose (trouble du comportement) et développer votre confiance et votre estime. D’autant que j’attire votre attention sur le fait qu’il s’agit de produits dont vous devenez dépendant… Régler la dépendance affective par une autre dépendance n’est pas la solution.

Rassemblez donc plutôt votre courage et contactez-moi : vous déprogrammerez votre mauvaise perception de vous-même et des relations affectives, vous musclerez confiance et estime et vous reprendrez le contrôle de votre vie. Résultat : vous serez capable de mettre un terme à cette relation qui vous nuisait, vous quitterez non pas un dépendant affectif mais tous les dépendants de la Terre, vous apprendrez à être heureux avec vous-même pour trouver, ensuite, une personne affectivement équilibrée, comme vous. Et si je vous disais que sortir de l’anxiété et de la dépendance affective se fait en un mois, tout au plus…
Vive le coaching intensif !

Partagez cet article !